Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/10/2008

Monsieur De Gucht

- "Aujourd’hui, on est arrivé dans une situation - aussi, et surtout en Flandre - où il faut réunir quasiment tous les partis politiques pour avoir une majorité. Et il est évident que c’est là un phénomène qui bloque le jeu démocratique normal."

Que faire ?

Changez donc notre système électoral, et passons à un système "à la française" : deux tours de scrutin, et un seul parti à la barre (Partis nationaux, ou à définir");

-"le CDH est un parti de gauche. N’attendez pas de moi d’être d’accord avec ses idées: c’est un parti démocratique, mais de gauche. Très fortement influencé par la personnalité de Joëlle Milquet. Je la respecte, elle a ses idées. Mais c’est une gauchiste."

Voici le propre d'un parti ayant divers courants d'idées en son sein, un jour le président en sera de gauche, plus tard il y aura un président de droite, ou un centriste. Inimaginable chez les socialistes et les libéraux!

 

-Quant à Monsieur De Gucht : c'est un Ministre de qualité, qui s'améliore en vieillissant, dans un parti en crise sans capitaine à la barre, et là se trouve le vrai problème de Monsieur De Gucht : les trois D (Dewael, De Croo, De Gucht) ont voulu commettre LE parricide, ne supportant plus la qualité et la vivacité de leur ancien premier ministre, Monsieur Verhofstad, et ils n'y sont pas arrivés, ils le pensaient en Ombrie, et le voilà vice-président du Open (?) VLD. Bart Somers, quant à lui, malgré ses efforts, n'est resté qu'une ombre, un béni oui oui ...

- Pendant ce temps, en Flandre, un mélange de poujadiste et de populiste, fait un carton dans les sondages, et le open(?)vld, sent le souffle dans son cou : naturellement, comme le rappelle Monsieur De Gucht, un sondage ne fait pas l'élection, mais, quand même .....

Monsieur De Gucht a vraiment beaucoup de soucis, alors, autant les faire porter par Monsieur Leterme !

Drôlr de B

Le Bec Hellouin, le 31 octobre 2008

 

21/12/2007

Le gouvernement en piste ?

En piste ? Non, la patinoire est ouverte !

Déjà un gouvernement ? Non, un semblant politique, "ficelé" avant le 25 décembre, qu'aurait pu raconter S.M Le Roi Albert II ? J'ai l'impression qu'un semblant devait être prêt pour cette date.

Ne parlons pas d'un gouvernement, les noms d'oiseaux ont déjà volé avant la prestation de serment.

Lors du défilé des présidents de parti à la RTBF, Mr Vandeurzen était remplacé par Mr Leterme. Le voilà donc chez ceux qu'il ne voulait plus voir, et sa première parole était déjà "déplacée". Madame Laruelle continue à descendre Madame Milquet. Le congrès du CD&V n'était pas euphorique, Mr Verhofstad ayant déjà coupé l'herbe sous les pieds de Monsieur Leterme. Et voilà que nos deux partis préférés, le N-VA et le FDF, tous deux en cartel, continuent à jeter de l'huile sur le feu.

Non, il ne s'agit pas d'un gouvernement, il s'agit d'un conglomérat de  personnalités, désignées pour une période de trois mois, qui nous amuseront, et qui nous endormiront. Et pendant ce temps, le boulier compteur verra passer les unités, certains préparant la mèche, d'autres les seaux. Pauvre Belgique, pauvre Belges...

 

Knokke,

le 21 décembre 2008 

20/06/2007

prix du gaz et de l'élctricité



Gaz De France n'augmentera pas ses tarifs en 2007.

C'est plutôt une bonne nouvelle pour les ménages français.

Jean-Louis Borloo a reçu le dirigeant de GDF, car c'est l'état qui accorde ou non la possibilité à GDF d'augmenter ses tarifs publics.

En droite ligne avec les éléments annoncés lors de la campagne de Nicolas Sarkozy, il semblerait donc que le gouvernement tente de maintenir les prix bas pour éviter d'avoir à remonter un passif en tentant d'augmenter le pouvoir d'achat des français.

On remarquera au passage que l'annonce des augmentation des tarifs de l'énergie intervient généralement au milieu de l'été. Les baisses, elles, sont annoncées dès le mois de juin. Remercions donc nos amis francais, nous paierons, en partie, l'augmentation du pouvoir d'achat de nos voisins.  Allez Monsieur Reynders, Allez Monsieur Verwilghen, étant la plus grande famille à la Chambre, je vous propose, et en particulier Monsieur Reynders, de contacter Monsieur Sarkozy, et, pourquoi pas ne pas aborder le problème lors de la prochaine promenade en voiture ;-). Peut-être Monsieur Albert Frère pourrat-il glisser un petit, que dis-je, un grand mot dans les milieux financiers en France, par exemple Suez, Gaz de France, et j'en passe !