Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2009

Oui, ceci est bien Daerden

Je trouve Lamentable et Humiliant de voir ce bouffon, j'ai eu beau le chercher hier à la Chambre : pas vu.

Le fonds grisaille est pourtant d'actualité.

Je me demande où ces débilités ont été photographiées, j'espère que c'est dans un endroit privé, comme les affectionne ce monsieur, ces lieux où l'on peut et boire, et fumer, et... Si ces clichés proviennent d'un endroit public, je suis indigné de devoir payer l'entretien d'un lieu où choses pareilles sont possibles.

Et l'on ne comprend pas pourquoi les néerlandophones ont un problème avec ce minisss.

Sachez que je suis malade de savoir ce que coûte cet homme, et sa Cour. C'est un bouffon, il le sait, et en profite : il a réussi à faire parler de lui, sans devoir travailler, et les ventes de Paris Match augmenteront dans la province de Liège, où les photos seront encadrées dans de petits cadres que l'on s'offrira au Nouvel An, entre Amis. J'espère que cette honte ne dérangera le déballage des cadeaux aux pieds du Beau Sapin.

Nouissime cum iam obsidio sua barbaros fatigasset, mille pondo auri recessum suum uenditantes, idque ipsum per insolentiam, cum ad iniqua pondera addito adhuc gladio insuper "Vae uictis" increparent, subito adgressus a tergo Camillus adeo cecidit, ut omnia incendiorum uestigia Gallici sanguinis inundatione deleret. (Tite-Live, Hist. rom., V, 48)

28/11/2008

De la mélamine dans 300 tonnes de soja chinois retirés du marché en France

Wikipedia : "De la mélamine a plusieurs fois été volontairement introduite dans des aliments et des friandises pour faire croire qu'ils étaient plus riches en protéines qu'en réalité. En mars 2007, un scandale agro-alimentaire a fait connaître ce fait en Amérique du Nord, avec le rappel de 60 millions de boîtes d'aliments pour chiens et chats fabriquées en Chine et vendues sous 95 marques différentes, aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Ces boites contenaient du gluten de blé contaminé par de la mélamine, adjuvant illégal aux États-Unis. Un mois plus tard, le gouvernement chinois a déclaré bannir cette pratique. La mélamine pourrait dans certaines conditions bloquer les fonctions rénales, selon des chercheurs de l'Université de Guelph (Ontario), ce qui expliquerait certaines morts de chiens et chats ayant consommé ces aliments, de la mélamine ayant été détectée dans l'urine ou les reins de chats décédés, ainsi que de l'acide cyanurique (sous-produit métabolique de la mélamine), ces deux composés réagissant en formant des cristaux pouvant bloquer la fonction rénale, selon des chercheurs de l'Université de Guelph [2]. Menu Foods a le 16 mars 2007 rappelé 60 millions de boîtes de nourriture pour chiens et chats produites aux États-Unis avec des aliments importés, vendues sous 95 marques différentes aux États-Unis, Canada et Mexique ; après la mort anormale d'au moins 14 animaux, à la suite d'une défaillance rénale dans la plupart des cas. Plus de 8 000 plaintes (pour certaines en nom collectif) ont été déposées à la FDA dans les semaines qui ont suivi aux États-Unis et au Canada.

En mai, en juillet et enfin en septembre 2008, quatre bébés chinois sont morts et des dizaines de milliers sont tombés malades après avoir absorbé du lait artificiel pour nourrisson contaminé : on y avait ajouté de la mélamine, afin de le faire apparaître plus riche en protéines. Les autorités chinoises ont reconnu que deux des compagnies laitières incriminées dans le scandale exportaient leurs produits (vers les Burundi, Gabon, Bangladesh, Birmanie et Yémen). Et l'ampleur du scandale a continué, touchant d'autres entreprises, d'autres produits et un nombre toujours plus important de personnes.

En octobre 2008, en Europe, un résultat d'analyse non conforme a été détecté dans des friandises produites en Chine et vendues dans des magasins asiatiques en Belgique (11,24 mg/kg).[3"

Il faut que cela cesse, et, malheureusement, la crise aidant, le panier de la ménagère, et, les envies des enfants et des adultes font que ceux-ci se tournent vers des produits meilleurs marchés, et, malheureusement, souvent importés de Chine, 60% des jouets produits dans le monde nous viennent de Chine !

Pour notre part, nous avons décidé, dans la mesure du possible, d'éviter tout produit ayant transité par, ou produit en Chine. Plutôt qu'un kilo du produit X, il suffit d'acheter 1/2 kilo, produit ailleurs, et, de préférence, près de l'endroit où il est acheté! Nous travaillons avec un architecte pour faire de profondes rénovations, et nous lui avons dit que nous ne voulions pas de produits venant d'Asie, et en particulier de Chine : il ne peut nous le garantir...Où allons-nous ?

Il faut que cesse cette envie de vouloir tout posséder, à un moindre prix, il faut rester raisonnable, en tout !

Cela en vaut-il la peine de devoir se faire soigner parce que le fauteuil dont vous avez fait l'achat provient de Chine, et que vous êtes couverts d'exzéma ? Vaut-il la peine de risquer des problèmes parce que la Chine reste et restera la Chine ! Jamais, la Chine et les chinois n'ont respecté les étrangers. Actuellement, et pendant les J.O., les chinois étaient "drillés", mais auparavant, excusez moi de l'anecdote, la grande majorité des chinois était "raciste", et crachait devant nos pieds pour nous le faire comprendre !

Et comme dans la chanson, rien n'a changé, voyez la réaction de la présidence chinoise face à Monsieur Sarkozy, qui a le malheur de voir le Dalaï Lama entre deux portes. Il faut que nous cessions de nous faire marcher sur les pieds, et le seul moyen, excusez du terme, est le boycott des produits chinois : ce sont l'Europe et les Etats-Unis qui contribuent à faire tourner cette nouvelle économie, nouvelle économie basée sur le profit à tout prix, et dont les bénéfices ne servent que queques uns, en tous cas pas l'homme de la rue, qui retourne petit à petit à la campagne, la crise mondiale touchant les travailleurs chinois, qui ne sont pas du tout protégés, ce qui est un comble dans un pays communiste.

Restons les yeux ouverts, ce pays communiste, qui joue le capitalisme à fond dans l'intérêt de quelques privilégiés, doit se reprendre, doit comprendre que nous pouvons également choisir, car tel est le mot, choisir ce que nous consommons, en toute connaissance.

Restons vigilants, lisons les notices, achetons dans des magasins "certains". La vie de nos enfants en dépend, et, vous m'en excuserez, cela passe avant cette production à tout prix.

En cette période de Noël et de la fête de Saint Nicolas, faisons un effort, expliquez aux enfants que vous ne pouvez leur offrir un cadeau produit par d'autres enfants, qui ne connaissent pas Saint Nicolas.

Une seule chose compte, le sourire de l'Enfant, où qu'il soit.

24/12/2007

Je suis écoeuré

"Le Christ serait-il né

mille fois à Bethléem,

s'il ne naît pas en toi,

c'est en vain qu'il est né"

                             Angelus Silesius  
 

 

Je suis écoeuré,

J'entends une émission, et le thème en est Noël.

Avant de poser la question de savoir en compagnie de qui les auditeurs vont se rassembler ce soir, et où, la question principale est la suivante : "Combien dépenserez-vous ce soir ?"

Quelle question odieuse, certainement en entendant la  moyenne "atteinte" par un ménage : plus de 500 €.

Vous m'en excuserez, mais cela me rend triste : la fête de Noël, qui commémore le moment où l'Enfant Jésus vit le jour, est réduite à une notion d'achat. Comment osons-nous, comment osons nous être "fier" de réduire cet événement à cette bassesse ? Dépenser pareille somme ? Cela représente plus de 20.000 francs belges ! Où allons-nous ?

Qu'est ce donc que ce peuple, qui dépense, parfois sans comprendre dans quelle difficulté cela pourra le mettre ?

Sommes-nous obligés de dépenser pour exister ?

La Fête de Noël, ne se résume-t-elle pas à un moment, Le moment où l'Enfant Dieu paraît, paraît pour nous, pour nous sauver.  Et voilà que nous réduisons ce moment en un pécher, pécher de gourmandise, pécher d'orgueuil : à qui le plus beau cadeau, à qui la table la mieux fournie ?

Et pendant ce temps, pendant ce temps, certains de nos concitoyens meurent, meurent de froid, meurent de faim, meurent de solitude, meurent seuls....Seuls, le mot est lancé, oui, pendant que nous fêtons, le voisin est peut-être seul, depuis quand ne l'avons-nous plus vu, depuis quand ne l'avons-nous plus abordé. Que fait-il ce soir ? Le savons-nous ? Pire, cela nous intéresse-t'il ? Où est le temps, le temps où, lors de la Fête de Noël, un couvert supplémentaire était dressé, au cas où...

Ce temps me semble éloigné, noyé dans cette société qui a placé, non Dieu au centre, mais l'Homme.

Profitons de ce beau moment qu'est la fête de Noël, pour nous poser des questions, sans avoir peur d'y répondre, sans avoir peur d'y songer. 

  Cette nuit, un petit homme naîtra, qui nous aimera. Suivons le, ce n'est pas simple, mais tentons de le suivre, de l'écouter.

 

Frdefl,

Le 24 décembre 2007,

Knokke 

 

 

 

 

16:25 Publié dans NOEL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noel, fete, dieu, jesus, homme, religion, argent