Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/03/2009

Je ne suis pas un fils de ministre, je n’ai pas d’arbre généalogique.

Affligeant !

Comment un homme politique, du niveau dont il se prévaut, ose, je dis bien ose, avoir une vue pareille de la politique !

Les derniers gouvernements sont composés, en majorité, de personnes n'ayant pas de père ministre, ni d'arbre généalogique. Refaire l'Histoire, ce n'est pas possible, si Monsieur d'Ypres désire un arbre généalogique, qu'il engage un généalogiste, et n'en parlons plus.

Monsieur d'Ypres n'a pas la carrure pour diriger notre Royaume. Pourtant, il ne faut pas avoir les qualités renseignées par son Excellence(?) pour y arriver. Voyons ses concullègues, comme il les nomme.

Le père de Guy Verhofstadt,était juriste auprès du Syndicat libéral. Il devint ensuite magistrat auprès du Tribunal du Travail. En tant que juriste, il fut conseiller auprès du dirigeant gantois du PVV Willy De Clercq, pendant les premières années où celui-ci était Ministre des Finances. C'est pour cette raison qu'au début des années soixante, la famille déménagea à Gand, où elle trouva une maison sur le Gentse Vaart, puis près du Vijvermeerpark à Sint-Denijs-Westrem.Pas de ministre, pas d'arbre généalogique, et pourtant de l'ardeur, et des voix.

Je ne pense pas que les pères de Karel De Gucht, de Elio Di Rupo, de Joelle Milquet, de Didier Reynders soient fils de ministre...Quant à leur arbre généalogique ...

Et voilà que l'homme d'Ypres, misérabiliste convaincu " Regarde mon garçon ....." : comme si l'on parlait à un enfant qui vient de perdre son jouet préféré, et ce, de la faute "des autres"....

Monsieur d'Ypres, restez où vous êtes, vous avez maltraîté le Royaume, la fonction de Premier Ministre de ce pays ne vous va pas, malgré le nombre de voix récoltées par votre trio.

Même l'Europe, je vous le demande, n'y allez pas !

Occupez-vous de votre famille, de vos animaux, et contentez vous de cela, cela vous va si bien... Merci !

Mieux vaut bouger que se plaindre  .......

 

 

 

 

 

 

13/11/2008

Monsieur "De Klucht" sur l'oreiller

"La seule chose que tout cela prouve, a-t-il blagué, c’est que ma femme ne m’obéi (gehoorzaam) pas toujours."

Pour ma part, dire à son épouse de ne pas vendre, afin d'éviter des ennuis, j'appelle cela un délit d'initié sur l'oreiller !

Monsieur De Gucht a donné des informations sensibles, que le grand public, et moi-même, ne connaissions pas.

Où sont les menottes ?

31/10/2008

Monsieur De Gucht

- "Aujourd’hui, on est arrivé dans une situation - aussi, et surtout en Flandre - où il faut réunir quasiment tous les partis politiques pour avoir une majorité. Et il est évident que c’est là un phénomène qui bloque le jeu démocratique normal."

Que faire ?

Changez donc notre système électoral, et passons à un système "à la française" : deux tours de scrutin, et un seul parti à la barre (Partis nationaux, ou à définir");

-"le CDH est un parti de gauche. N’attendez pas de moi d’être d’accord avec ses idées: c’est un parti démocratique, mais de gauche. Très fortement influencé par la personnalité de Joëlle Milquet. Je la respecte, elle a ses idées. Mais c’est une gauchiste."

Voici le propre d'un parti ayant divers courants d'idées en son sein, un jour le président en sera de gauche, plus tard il y aura un président de droite, ou un centriste. Inimaginable chez les socialistes et les libéraux!

 

-Quant à Monsieur De Gucht : c'est un Ministre de qualité, qui s'améliore en vieillissant, dans un parti en crise sans capitaine à la barre, et là se trouve le vrai problème de Monsieur De Gucht : les trois D (Dewael, De Croo, De Gucht) ont voulu commettre LE parricide, ne supportant plus la qualité et la vivacité de leur ancien premier ministre, Monsieur Verhofstad, et ils n'y sont pas arrivés, ils le pensaient en Ombrie, et le voilà vice-président du Open (?) VLD. Bart Somers, quant à lui, malgré ses efforts, n'est resté qu'une ombre, un béni oui oui ...

- Pendant ce temps, en Flandre, un mélange de poujadiste et de populiste, fait un carton dans les sondages, et le open(?)vld, sent le souffle dans son cou : naturellement, comme le rappelle Monsieur De Gucht, un sondage ne fait pas l'élection, mais, quand même .....

Monsieur De Gucht a vraiment beaucoup de soucis, alors, autant les faire porter par Monsieur Leterme !

Drôlr de B

Le Bec Hellouin, le 31 octobre 2008