Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2009

Oui, ceci est bien Daerden

Je trouve Lamentable et Humiliant de voir ce bouffon, j'ai eu beau le chercher hier à la Chambre : pas vu.

Le fonds grisaille est pourtant d'actualité.

Je me demande où ces débilités ont été photographiées, j'espère que c'est dans un endroit privé, comme les affectionne ce monsieur, ces lieux où l'on peut et boire, et fumer, et... Si ces clichés proviennent d'un endroit public, je suis indigné de devoir payer l'entretien d'un lieu où choses pareilles sont possibles.

Et l'on ne comprend pas pourquoi les néerlandophones ont un problème avec ce minisss.

Sachez que je suis malade de savoir ce que coûte cet homme, et sa Cour. C'est un bouffon, il le sait, et en profite : il a réussi à faire parler de lui, sans devoir travailler, et les ventes de Paris Match augmenteront dans la province de Liège, où les photos seront encadrées dans de petits cadres que l'on s'offrira au Nouvel An, entre Amis. J'espère que cette honte ne dérangera le déballage des cadeaux aux pieds du Beau Sapin.

Nouissime cum iam obsidio sua barbaros fatigasset, mille pondo auri recessum suum uenditantes, idque ipsum per insolentiam, cum ad iniqua pondera addito adhuc gladio insuper "Vae uictis" increparent, subito adgressus a tergo Camillus adeo cecidit, ut omnia incendiorum uestigia Gallici sanguinis inundatione deleret. (Tite-Live, Hist. rom., V, 48)

28/12/2007

Le "Antifonarium Tsgrooten" mis en vente

Le célèbre manuscrit, réalisé aux environs de 1500 par Franciscus van Weert, risque de quitter notre pays : la famille de Mérode le propose aux institutions belges, dont la Bibliothèque royale à Bruxelles, pour 400.000 euros.

Le dossier d’achat serait entre les mains du ministre flamand de la Culture, Bert Anciaux.

En l’absence de réponse, le manuscrit sera probablement mis aux enchères par Christie’s.

Il semblerait que le célèbre manuscrit ait une valeur historique importante. Néanmoins, nous ne bougeons pas : que se passe-t-il donc ?  

Cela devient une habitude, l'Etat (et les régions), ayant déjà refusé le " Le célèbre manuscrit de Gruuthuse", écrit en moyen néerlandais, vendu en février dernier à la Bibliothèque royale de La Haye.

Honte à notre pays qui laisse "filer" des pans entiers de son histoire.

400.000 € ............

N'ayant pas à payer de Secrétaires d'Etat, et leur cabinet, durant trois mois, je pense qu'il devrait être possible de faire un effort.

Les livres anciens ne sont malheureusement pas  la tasse de thé des Belges, Bert Anciaux, par exemple, a tenté de lancer la chanteuse belge à l'Eurovision (si ma mémoire ne fait pas défaut, 25000 € ont été utilisés), il est vrai que cela est bien plus important!

Allons messieurs les politiques, faites un beau cadeau à la population, francophone, néerlandophone et germanophone, et à ses enfants.

Merci pour nous et pour eux,

FrdeFL 

Knokke,

Le 28 décembre 2007 

 

 

08/05/2007

REQUIEM de W.A. Mozart à KOKSIJDE le 13 mai

Le dimanche 13 mai 2007 à 18 h, aura lieu dans l’église Notre-Name des Dunes (O .-L .-V. Ter Duinenkerk à Koksijde, une exécution magistrale du
 
REQUIEM de W.A. Mozart
KV626,
 
par le Beauvarlertkoor de Koksijde sous la direction de Jan Vermeire et par deux chorales françaises, l’Entente des Chorales des Flandres (Bourbourg) sous la direction de Rémi et Benjamin Aguirré et l’ensemble vocal Roy de Chœur (Paris) sous la direction d’Evelyne Schawb , avec l’Orchestre de la Chapelle de Lorraine.
 
Yves Parmentier de l’Opéra de Lille assurera la direction générale.
 
Les solistes seront Griet de Meyer, soprane, Lieve Maertens, alto, Gil Hantion, ténor et Vincent Vantyghem, basse.
 
Le 11 mai aura lieu une exécution à Bourbourg et le 17 mai à Paris.
 
Prix d’entrée : 18 €..
 
 
Ce projet inter-frontalier est soutenu par la Commune de Koksijde et le Fond Européen Interreg 3, vous pouvez contacter :
 
François Gyselinck
Res. De Blankaart
Pierre Sorellaan 30 bus 17 (0503)
B-8670 Koksijde (Belgie)

Phone : 058 51 14 50 (+32 58 51 14 50)
Mobile : 0472 75 21 75 (+32 472 75 21 75)

16:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)