Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/02/2010

Furlan, l'assurance incendie obligatoire :fédéral, régional & c°

Un drame, et nos politiques se réveillent, cela commence de plus en plus à ressembler à la sarkozye.

L'assurance incendie obligatoire ?

D'une part, ceci relève du Fédéral : dans notre pays, il y a de plus en plus de confusions, le fédéral se mêle du régional, et le régional se mêle du fédéral, voyez ce qu'il se passe avec le Sieur Schouppe :

"Vlaanderen gaat door met de werkzaamheden rond de invoering van een kilometerheffing op de Vlaamse wegen en 2013 blijft de streefdatum. Dat heeft Vlaams minister van Mobiliteit Hilde Crevits (CD&V) verklaard in de plenaire vergadering van het Vlaams parlement.

De LDD-, Open Vld- en sp.a-fractie stelden zich vragen bij een uitspraak van federaal staatssecretaris voor Mobiliteit Etienne Schouppe (CD&V) in de Kamer afgelopen maandag. Hij stelde daar dat de slimme kilometerheffing niet haalbaar was vóór 2014. Schouppe pleit er immers voor om de kilometerheffing te realiseren via het Europese gps-systeem Galileo, maar de invoering daarvan heeft vertraging opgelopen.

2013 blijft streefdatum

Lode Vereeck (LDD), Bart Tommelein (Open Vld) en Jan Roegiers (sp.a) wezen erop dat het niet de eerste keer is dat Schouppe zich mengt in een dossier waarvoor hij niet bevoegd is. "Hij gaat in tegen het Vlaams regeerakkoord," stelde Roegiers.

Minister Crevits benadrukte dat ze vasthoudt aan het Vlaamse regeerakkoord en haar beleidsnota en dat Vlaanderen doorgaat met de werkzaamheden rond de invoering van de kilometerheffing. "Anderzijds wil dat niet zeggen dat alle parameters daarrond vastliggen", voegde ze toe. De suggestie van Schouppe om de kilometerheffing te verbinden aan het Galileo-systeem is interessant, aldus Crevits, maar doet geen afbreuk aan de Vlaamse timing. "De verschillende systemen voor een kilometerheffing worden op dit moment intern bestudeerd." (belga/dea)

Revenons à l'assurance incendie : celle-ci devrait, au niveau fédéral, être déclarée obligatoire, et cela ne serait que normal : tout propriétaire doit assurer son bien.

Lorsque ce bien est mis en location, les boucliers se lèvent déjà : reconnaissons le, un même bien serait assuré deux fois, d'une part le propriétaire, et, d'autre part, par le locataire.

Le problème qui se pose, au niveau de l'assurance du locataire, est le suivant : comment un propriétaire peut-il, année après année, vérifier si son locataire paye encore son assurance incendie ? Et cela devient encore plus difficile lorsqu'on parle de locataires qui vivent dans la précarité.

Ce que nos députés doivent prévoir, c'est l'assurance du bâtiment par son propriétaire, qui prend à sa charge l'abandon de recours du propriétaire vis-à-vis de son locataire : cette surprime facilite tout lorsque la catastrophe survient ! Cette surprime peut être inclue dans le loyer, et coutera bien moins cher au locataire.

Enfin, et la catastrophe de Liège nous le rappelle, certains bâtiments ne sont pas assurables. Et rien n'est prévu, rien : un propriétaire peut continuer à mettre son bien en location ! Il faut qu'un moyen soit mis en place : tout bâtiment qui ne peut être assuré doit être vidé de tous ses locataires sur le champ !

04/12/2009

Oui, ceci est bien Daerden

Je trouve Lamentable et Humiliant de voir ce bouffon, j'ai eu beau le chercher hier à la Chambre : pas vu.

Le fonds grisaille est pourtant d'actualité.

Je me demande où ces débilités ont été photographiées, j'espère que c'est dans un endroit privé, comme les affectionne ce monsieur, ces lieux où l'on peut et boire, et fumer, et... Si ces clichés proviennent d'un endroit public, je suis indigné de devoir payer l'entretien d'un lieu où choses pareilles sont possibles.

Et l'on ne comprend pas pourquoi les néerlandophones ont un problème avec ce minisss.

Sachez que je suis malade de savoir ce que coûte cet homme, et sa Cour. C'est un bouffon, il le sait, et en profite : il a réussi à faire parler de lui, sans devoir travailler, et les ventes de Paris Match augmenteront dans la province de Liège, où les photos seront encadrées dans de petits cadres que l'on s'offrira au Nouvel An, entre Amis. J'espère que cette honte ne dérangera le déballage des cadeaux aux pieds du Beau Sapin.

Nouissime cum iam obsidio sua barbaros fatigasset, mille pondo auri recessum suum uenditantes, idque ipsum per insolentiam, cum ad iniqua pondera addito adhuc gladio insuper "Vae uictis" increparent, subito adgressus a tergo Camillus adeo cecidit, ut omnia incendiorum uestigia Gallici sanguinis inundatione deleret. (Tite-Live, Hist. rom., V, 48)

21/11/2009

Leterme, CD&V et BHV : cela va chauffer! Le conseil de la Couronne appelé à l'aide ?

Cela va chauffer, et Leterme n'est pas politiquement capable d'éteindre le feu. Monsieur Martens fera-il mieux ?

Je pense que le Roi Albert II doit aller plus loin, et réunir le Conseil de la Couronne. Il faut que tous les hommes d'état belges soient réunis, et tentent de régler ce problème ingérable, je dis bien ingérable politiquement, mais peut-être pas ingérable lorsque des hommes de bon sens, d'âges et d'horizons différents, se retrouvent pour la survie de ce pays.

Le Conseil de la Couronne réuni, pourrait faire fi des clivages politiques, les sages du Royaume sont, me semble-t-il, plus à l'aise dans ce bourbier institutionnel et constitutionnel. La sagesse est reine en ce Royaume...

Le temps presse, et il faut que notre pays soit prêt à affronter les problèmes économiques et financiers en ce début de siècle.

Remettons la partie institutionnelle au Conseil de la Couronne, et cela évitera à notre gouvernement de s'embourber, et de ne pas avancer...