Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2007

UCL / KUL et Vatican

L'on parle bien peu du danger qui plane sur le caractère de ces deux universités catholiques, et pourtant, Rome se pose des questions sur l'utilité des lettres C & K dans l'intitulé de nos deux institutions....

En effet, nos deux universités pratiquant la fécondation "in vitro", Rome semble avoir des difficultés à reconnaître encore le mot "catholique".

Certains Evèques ne comprennent pas cette position, d'autres se taisent...

Il est rare que je m'emballe sur ces questions, mais si le Vatican éprouve des difficultés avec nos universités (tout comme ce fut le cas avec Nimègue), il me semble que là, Rome va un peu trop loin : ces derniers mois, certaines prises de position ont étonné ces catholiques, dont je me revendique. Si Rome continue à fermer des (ses) portes, nous allons droit dans le mur. Il ne m'étonnerait pas que le Pape, que je respecte, se sentirait mieux avec moins de catholiques, mais plus de catholicité, terme défini par le Pape dans différents de ses actes.

Les deux universités dont je parle représentent, me semble-t-il, les différents courants qui font la richesse de notre Foi.

Si le Vatican estime devoir recevoir les représentants de nos universités, je me demande ce qu'il se passe dans notre bon pays : malgré la séparation des pouvoirs, le Nonce Apostolique aurait-il déjà "invité" nos dirigeants ?  Le mariage homosexuel, par exemple, reconnu dans notre pays, ne pose-t-il pas problème aux Eminences ? Il s'agit là d'un cas qui doit bien poser des problèmes au Vatican, et l'Espagne, la Grande Espagne Catholique, doit également poser bien des problèmes...

Au vu des problèmes qui se posent, et touchent notre Nation, ne serait-il pas bienvenu, ou ne faudrait-il pas que nos autorités invitent le Nonce à venir parler des prises de position de Rome, n'est-il pas un diplomate ?  Nos universités ne sont-elles pas subsidiées par l'Etat. Une institution, présente en Belgique depuis, me semble-t-il le 14ème  ou 15ème  siècle,  ne doit-elle pas être défendue ?

Enfin, sachez que le catholique que je suis, ainsi que mon épouse, avons fait appel à la fécondation in vitro, voilà bien 14 ans, et sans succès. Ce fut pour nous une épreuve supplémentaire, mais qui nous a encore plus soudé. Mais, si un (ou plusieurs) petit et frais minois avait fait son apparition dans notre foyer, sachez qu'il aurait été reçu et accueilli comme si de rien n'était, oh oui, nous avions tout prévu, dans notre tête du moins, il serait devenu scout marin, nous lui aurions inculqué notre tradition chrétienne, et aurions tout fait pour que son Esprit se développe, avec, comme but premier : recevoir et accueillir l'Autre, dans ses similitudes et différences ! Ce bonheur ne nous a pas été "accordé, mais cela nous a aidé à ouvrir nos yeux, à aider ces petits, qui eux, n'ont pas eu la chance de naître dans un foyer rempli de bonté.

J'espère que ces petits mots feront comprendre aux donneurs de leçon, que le Monde est Grand, que la Différence fait notre Richesse, et que l'Amour est base de notre société, du Nord au Sud, et de l'Ouest à l'Est !

Frdefl 

 

 

 

21/06/2007

Carrefour / GB : les petits revenus trinquent...

 

 

Carrefour : 16 magasins GB fermeront leurs portes.

 

Voici à nouveau 900 personnes « victimes » de cette recherche de profit, à tout prix.

Je peux comprendre que le bénéfice soit un élément important, que dis-je, très important dans la vie d’une entreprise.

 

Néanmoins, je n’ai pu m’empêcher de chercher un peu plus loin : j’ai comparé le revenu moyen par habitant des communes touchées par la fermeture, par rapport au revenu moyen par habitant de la province où sont situés les magasins. Le résultat m’attriste, je me rends compte que c’est la clientèle défavorisée, déjà tellement sensible, qui va faire les frais de l’opération également. Voyez plutôt ce qui suit:

fermeture gb.xls.

 

Sur base de ces données, nous pouvons constater que dans tous les cas, les enseignes GB qui seront fermées, se trouvent dans des communes où le revenu moyen par habitant est inférieur à celui de la province. Hors deux cas, dont Uccle, mais Marlow se trouvant dans le quartier de la chaussée d'Alsemberg (....), nous pouvons parler de paupérisation. La même situation se présente à Gent Dampoort.

Les habitués de ces GB, n'ont, probablement, pas de moyen de transport, sont une clientèle de proximité. Ils en seront réduits à se rendre dans des commerces dits de proximités, mais qui sont très près de leur portefeuille. 

Voici, en une semaine de temps, que deux groupes français, décident, de manière unilatérale, d'user (de) la clientèle belge, le prix de l'électricité et du gaz, et maintenant, le groupe Carrefour qui laisse 900 personnes sur le carreau ! Vous voudrez bien m'excuser du mot, mais je n'en vois pas d'autre...Qui donc doit intervenir ? Le Gouvernement en place ? Les régions ? Pourquoi pas l'informateur, mais voilà deux nouvelles économiques et financières, dont nous aurions pu nous passer. Que pouvons-nous faire ? Ce ne doit pas être facile d'approcher Monsieur Fillon, celui-ci, je m'en inquiète,  n'obéissant  qu'au(x) bon(s)vouloir du Chef, du Président de la République, pieds et poings liés au monde de la finance. Faire intervenir Monsieur Albert Frère ? Avec tout mon respect, je ne pense pas que celui-ci "bouge", ne fêtait-il pas la Victoire de Monsieur Sarkozy en sa compagnie ? 

 Voilà un problème de plus se posant à notre, ou nos, gouvernement(s). Il n'en reste pas moins, je le crains, que le consommateur belge paye la politique des prix entamée en France. Le même jour où la suppression des 900 emplois en Belgique était annoncée, le groupe Carrefour devenait le plus important du Brésil...

Et l'Europe dans tout cela ? Quel sera le résultat des négociations ? Je crains que nous ne soyons affaibli, nos représentants ne s'occupant que des affaires courantes. Il est temps que ce nombre bien trop élevé de membres essaie de parler d'une seule voix, que la Pologne et la France et les Pays-Bas pensent un peu plus au plus grand nombre, et pas seulement à leurs électeurs...

 

FrdeFl 

 

 

20/06/2007

prix du gaz et de l'élctricité



Gaz De France n'augmentera pas ses tarifs en 2007.

C'est plutôt une bonne nouvelle pour les ménages français.

Jean-Louis Borloo a reçu le dirigeant de GDF, car c'est l'état qui accorde ou non la possibilité à GDF d'augmenter ses tarifs publics.

En droite ligne avec les éléments annoncés lors de la campagne de Nicolas Sarkozy, il semblerait donc que le gouvernement tente de maintenir les prix bas pour éviter d'avoir à remonter un passif en tentant d'augmenter le pouvoir d'achat des français.

On remarquera au passage que l'annonce des augmentation des tarifs de l'énergie intervient généralement au milieu de l'été. Les baisses, elles, sont annoncées dès le mois de juin. Remercions donc nos amis francais, nous paierons, en partie, l'augmentation du pouvoir d'achat de nos voisins.  Allez Monsieur Reynders, Allez Monsieur Verwilghen, étant la plus grande famille à la Chambre, je vous propose, et en particulier Monsieur Reynders, de contacter Monsieur Sarkozy, et, pourquoi pas ne pas aborder le problème lors de la prochaine promenade en voiture ;-). Peut-être Monsieur Albert Frère pourrat-il glisser un petit, que dis-je, un grand mot dans les milieux financiers en France, par exemple Suez, Gaz de France, et j'en passe !