Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2010

Une Rhodienne interdite de propriété à Rhode

Une Rhodienne interdite de propriété à Rhode...

Mais que se passe-t-il dans notre pays ? Vivons-nous encore dans un Etat de droit(s), droits égaux pour tous ?

Faudra-t-il que les communes soient désertées par leurs habitants, francophones ?

Faudra-t-il mettre encore un peu plus de moutarde sous le nez de Dehaene ? A quoi sert encore son rôle de démineur ? Si habiter Rhode, y élever un enfant qui y va à la crèche, ne suffit plus, il faudra que ces communes flamandes concernées par ce décret fassent  appel à ces quelques chemises brunes qui vivraient encore,  afin de faire régner l'ordre dans leur si beau pays...

La Flandre ne s'est encore jamais tellement mal portée, et voilà que les relents fin des années 30 refont leur apparition.

Faudra-t-il bientôt que les habitants francophones de la périphérie, et autres communes concernées, portent un signe extérieur, non de richesse, mais de langue maternelle ?

Si je ne me trompe, Coxyde fait partie de ces communes, que les francophones de ce pays commencent à faire mal au portefeuille de cette Flandre arrogante : d'autres communes à la côte belge, longue de plus de 60 kilomètres, les accueilleront avec plaisir.

Faut-il se désengager des communes à facilités ? Pour ce qui me concerne, oui. Sans francophones, ces communes ne pourraient survivre, ainsi que ses commerçants. Il fait bon vivre en Brabant Wallon, le TER le reliera bientôt rapidement  à Bruxelles. Pourquoi s'obstiner à vivre dans des communes où l'on est mal reçus ?

J'ai 50 ans, et voilà 50 ans que je vis en Flandre, voilà 50 ans que je n'ai aucun problème, voilà 45 ans que je suis bilingue.

Il faut faire "sauter" ces communes, et s'installer dans un endroit favorable, qu'il soit en Flandre, en Wallonie, ou à Bruxelles.

N'est-ce-pas là une solution, très très peu abordée, mais où le bon sens l'emporterait ? Partir, sans se retourner, et vivre mieux...

Je sais, et comprends, que mon texte va donner des cheveux gris à ceux qui le liront, il ne s'agit pas de capituler, mais de vivre en toute sérénité...

Commentaires

Quand on vous fait comprendre que vous êtes indésirable, comment imaginer que ce cas finisse par une intégration réussie ?
Laissez les intégristes flamingants chez eux, entre eux.
Il est loin, le temps des Galas Karsenty à Gand, le temps du journal " La Flandre Libérale" ...
Le jour où nous n'avons plus pu nous proclamer Flamand et francophone d'expression, nous avons compris.
Le futur est traçé et va dans le sens voulu par les extrémistes depuis une quarantaine d'années ...
Et j'attends toujours une manif. de Flamands modérés contre tous ces édits ségrégationistes ...

Écrit par : louisneuville | 16/03/2010

Les commentaires sont fermés.