Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/05/2008

Flandre : 25 % du travail se fait au noir !

"Eén op de vijf klussen in huis in het zwart

   

Per jaar besteedt een gemiddeld Vlaams huisgezin liefst 2.020,40euro aan het onderhoud van de woning. Eén vijfde van die som gaat naar zwartwerk of naar doe-het-zelfwerk. In werkuren is het aandeel zwartwerk in het woningonderhoud bijna één vierde.

'Het onderhoud van de woning is een zwaar onderschatte economische sector. Daar gaat enorm veel geld om. Als een gezin gemiddeld 2.020euro per jaar uitgeeft aan het onderhoud van hun huis en als je weet dat er in Vlaanderen 2,4miljoen huishoudens zijn, dan besef je dat die sector ongeveer 50miljard euro waard is', zegt professor Stef Adriaenssens in een studie die vandaag wordt voorgesteld in Leuven. 'Maar de mogelijkheid tot formele uitbesteding aan een aannemer die in het wit werkt, wordt zwaar onderschat.' Kleine onderhoudswerkjes aan het huis worden 'in het zwart gedaan'. Alleen voor grote complexe werken wordt een beroep gedaan op een aannemer.

Per jaar klust de gemiddelde Vlaming zowat vier en een half uur aan zijn huis. En werkt een zwartwerker ongeveer vijf en een half uur in zijn huis. Een 'echte' aannemer is gemiddeld bijna 15uur per jaar bezig in je huis. Dat blijkt uit cijfers van een onderzoek dat Stef Adriaenssens deed bij 240Vlaamse huisgezinnen.

De hoger opgeleide Vlamingen besteden relatief het meest aan het onderhoud van hun woning. Twintig procent ongeveer van dat bedrag gebeurt in het zwart. 'Het merkwaardig is dat mensen met een beroepsopleiding eigenlijk het meest gedisciplineerd zijn tegenover de fiscus', zegt Adriaenssens. 'Iemand met een beroepsopleiding is immers handig en zal dus zelf veel bijklussen. Zij geven relatief het minst uit in het zwart.'

De bouwsector onderschat het belang van het onderhoudswerk in huis. 'Men denkt dat de bouwsector vooral bezig is met nieuwbouw. Maar volgens de laatste cijfers gebeurt de helft van het werk in reeds bestaande huizen', zegt Adriaenssens. (jlo)" DS 29_05_08

Ne faut-il pas cesser de jouer à ce vilain jeu ! 25 % des travaux effectués chez les particuliers se font au noir.
N'est ce pas là le premier travail de Monsieur Reynders, et autres ministres fédéraux ou régionaux ?  Il faut  combattre  ce système, et cela ne se fait pas derrière un bureau, mais sur le terrain ! Vous rendez-vous compte du manque à gagner. D'autre part, la manière de travailler est étrange : il serait plus rentable que les "inspecteurs" ne soient pas de la région concernée : ici, ils se garent toujours au même endroit, empruntent toujours la même voiture, et sont toujours représentés par les mêmes personnes : je peux vous dire que lors de leur arrivée, les téléphones virent au rouge dans tous les commerces, et sur les chantiers. D'autre part, trouvez-vous "normal", que des amendes de 60.000 €, puissent, après une entrevue, passer à 12.500 €? Moi, je n'y crois pas. Il faut que cela change, habitant une cité balnéaire, et connaissant plusieurs horeca, je peux vous dire que l'argent noir coule à flots, dans tous les sens, et que nous, handicapés, devons restituer plus de 50% de nos indemnités.

Je pense que quelque chose doit changer .....

 

Frdefl,

Knokke,  le 29 mai 2008

24/05/2008

Au Pérou ? Au pays du silence ? Au pays du GPS ?

Me revoilà, la santé n'étant pas au rendez-vous, je préférais arrêter quelque peu l'écriture, mais c'est décidé, je m'y remets. 

Certains voient en notre Premier Ministre un personnage de Tintin, je le comprends !

Mais en voyant l'inulité de cette rencontre d'hier, grand déploiement pour peu de résultat, je suis plutôt tenté de faire référence à un film : "Y-a-t'il un pilote dans l'Avion Belgique ?"

Quelques mesurettes, et plan de route, voilà tout, voilà tout ce que notre gouvernement est capable de nous présenter...

Pendant ce temps, la Belgique ne se porte pas vraiment bien, et les Belges non plus...Voici deux semaines, je vais chez le verdurier : une laitue coûte 1,75 €, c'est à dire 70 BEF ! Non, nous allons droit dans le mur : L'Energie, et surtout son coût, vont nous ruiner.

Pourquoi n'étudie-t-on pas, au niveau fédéral, un système d'aides qui nous obligerait presque à passer à l'énergie verte ? Electrabel ?

Je désire m'équiper de panneaux solaires : impayables ! Alors que cette énergie est là, pour nous, c'est le soleil qui nous maintient en Vie ! Moins de'émissions de CO2, une planète plus propre, et une énergie gratuite. Qu'attendons-nous ?

Nous sommes dans un système qui frôle la folie : un peu de tout pour tout le monde (ou presque), mais en fait, RIEN, RIEN ET RIEN. 

Encore 50 jours, ou plutôt, plus que 50 jours,  une feuille de route, et un grand mur. Un grand mur, ou, un beau labyrinthe en buis, haut assez pour ne pas se voir, ou se sentir, et attendre, attendre comme Jeanne d'Arc, ou comme Soeur Anne, il n'y aura toujours rien, plus emprêtrés que jamais dans le communautaire, dans la gadoue, et tout cela, à cause de deux petits partis, ne représentant rien au niveau fédéral, mais tellement importants au niveau régional, et, demandez le à Monsieur Kris Peeters, le régional règle le fédéral, non ? "Geen vooruitgang, geen centen"

Pauvre B...

Frdefl,

Knokke, le 24 mai 2008