Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/12/2007

Le discours du Roi

Le discours du Roi a pu être enregistré ce vendredi passé. Ouf!

Grâce à ce nouveau "gouvernement", Sa Majesté le Roi a pu parler de sa (notre) chère Patrie.

Néanmoins, un passage risque fort de faire du bruit, que dis-je, de faire du tort :

" "Dans notre histoire il y eut certainement des injustices collectives. Il importe de surmonter ces blessures et de tout faire pour favoriser l'entente afin de construire ensemble un avenir commun."

Les injustices collectives, il y en a eu, et surtout, à tous les niveaux de notre jeune démocratie :

ne risquons nous pas de voir s'éveiller, et surtout, de voir revendiquer toute une kyrielle d'individus, de mouvements, s'étant, ou se sentant exclus.

Pour commencer, pensons aux travailleurs, qui, j'en suis persuadé, peuvent se retrouver dans cette phrase ; pensons aux retraités, qui eux aussi peuvent s'y reconnaître.

Pensons à la Question Royale, n'a-t'elle pas vu une collectivité entière se sentant exclue ? N'en porte-t'elle plus les stigmates ?

Pensons à "l'impossibilité de régner" de Sa Majesté le Roi, je pense qu'une collectivité s'est sentie, et se sent encore baffouée.

Pensons à l'Enseignement, une partie de la collectivité se sent injustement traitée.

Pensons à la régionalisation du Royaume, ne pensez-vous pas qu'une partie de la collectivité s'est vue injustement traitée .

Pensons à ce "problème" linguistique, qui divise de plus en plus notre pays, plusieurs collectivités se sentant injustement traitées.

Suivant les périodes, certaines collectivités linguistiques se sont, et se sentent, injustement traitées.

Il faudra travailler, des membres de notre famille royale, aux plus simples de nos concitoyens....

Je doute, je doute, .........

 

Knokke,

Le 25 décembre 2007 

Commentaires

Je ne vois pas en quoi dire qu'il faudra "surmonter ces blessures et tout faire pour favoriser l'entente afin de construire ensemble un avenir commun." pourrait faire du tort...

Ce n'est pas parce qu'il rappelle des problèmes, qu'il les créée!! En l'occurence, ici il dit de les surmonter... on lieu de "faire l'autruche", ignorer ces problèmes, mais garder au fond de nos coeurs cette rancune qui vient gâcher toute tentative d'entente...

Si tout le monde a une raison ou l'autre de se sentir concerné, tant mieux, ça veut dire que tout le monde devra faire des efforts pour surmonter ça et pas seulement une certaine partie de la population.

N'est-ce pas justement finalement très réunificateur?!?

Signé Sk1ppy!

Écrit par : Sk1ppy | 25/12/2007

Très bon discours du Roi qui a un peu remis les pendules à l'heure après cette trop longue crise politique.
Bien sur le passage sur les injustices devait à mon avis aussi viser les débuts de la Belgique durant lesquels les flamands ont été brimés car la seule langue de la Justice , de l 'Armée et de l'Administration était le français!! aussi allusion à la collaboration de nombreux belges surtout flamands avec le nazisme...
Tout cela a marqué douloureusement des générations de flamands en quête de revanche....

Écrit par : vayhair | 25/12/2007

Merci de vos commentaires, sachez que je considère que le discours du Roi, à ce niveau, et vous m'en excuserez, est un flop : en effet, je crains qu'Albert II, sans nommer les injustices, laisse les portes ouvertes, c'est un peu le système de la question ouverte, et la question fermée, dans ce cas, je note qu'il s'agit "d'une question ouverte", question qui donc, par définition, peut nous amener à des (réponses) revendications difficilement contrôlables.
Ayant toujours habité en Flandre, et m'étant toujours inquiété des discours dans les différentes parties du pays, je peux m'imaginer que nombreux seront ceux qui se sentent "reconnus" dans ces injustices, je me demande donc comment ils réagiront à ce discours. Je me pose, d'ailleurs, une question : qui écrit le message royal ? qui le couvre ? est-ce la même personne ?

Écrit par : Philippe | 26/12/2007

moi, j'ai reconnu mon père qui était puni par le mèsse di scole do villadge parce qu'il djosait wallon dans la cour...
et aussi le grand père de ma mère qui en 14 sur l'Yser comprenait mieux les allemands que les ordres de ses officiers parce qu'il parlait l'arlonnais...
Heureusement son fils à lui a pu rentrer en juin 40 parce que, justement, il parlait un patois allemand...

dites et si on se mettait à l'anglais, au russe ou au chinois, cela ne serait pas plus simple.

Jamer voor u, meneer franstalig van vlaanderen, maar als u het frans wil nog spreken, hebt u te verwoningen, zoals de zuster van Bart Dewever. Er zijn nog veel mooie dorpen in de ardennen. Natuurlijk zijn et minder bmw, mercedes of ferrari... maar mijn Lada Niva rijdt altijd door...
En hier, kan men niet 500 € voor een avondmaaltijd betalen, zelfs de 24/12 'twas toch een lekker : "sanglier des ardennes"

Écrit par : Li p'tit qu'on spotch' | 26/12/2007

Beste "Li p'tit qu'on spotch",
j'ai eu quelques difficultés à comprendre votre néerlandais !
Sachez que c'est avec beaucoup de fierté que nous parlons les trois langues du pays, j'espère que vous ne vous imaginiez pas que nous ne parlions que la langue de Racine, Vondel fait partie de notre vie de tous les jours.
D'autre part, nous avons donc eu la chance d'être élevés dans deux langues, l'une à la maison et avec les amis, l'autre dans la vie de tous les jours, et enfin les deux de la maternelle jusqu'à l'université. N'est ce pas cela l'intégration ? N'est ce pas cela se sentir bien en notre Royaume ?.
Et pour en revenir aux 500€ qui m'ont tant choqués que vous, il s'agit d'un chiffre entendu en France. Sachez que dans notre bonne commune, il n'y a pas que des bmw, mercedes, ferrari, mais également des pakistanais, des polonais, des indiens, des maghrébins qui sont sous payés, en situation irrégulière et logés dans des conditions moins que décentes ! Ils n'ont pas de Lada Niva, ils n'ont pas eu de sanglier des ardennes, pas de sapin, pas de flonflons, rien de tout cela, et sachez, que c'est cela qui m'écoeure.
A bon entendeur,
Philippe, fier d'être un francophone de flandre !

Écrit par : philippe | 26/12/2007

Le discours du Roi a rejoint mes convictions profondes, en tant que francophone de Flandre, que nous devons impérativement mener un mouvement de réconciliation nationale. Je l'ai écrit à plusieurs ministres et chefs de partis en novembre. Le Roi a raison. Il a une bonne connaissance de l'histoire de notre pays et a le grand mérite de se tenir au-dessus de la mêlée et de vouloir le bien de tous nos compatriotes. Nous ne pouvons nier que nous avons humilié les flamands pendant cent ans de façon significative sur le plan civique, politique, judiciaire, linguistique. Nous devons pouvoir reconnaitre, au nom de nos parents et aïeuls(, les blessures que nous leurs avons faites.
Les flamands ne peuvent pas nier non plus qu'ils humilient depuis des décennies les francophones. Vivre ensemble, c'est très enrichissant mais il faut en payer le prix: chercher la paix par le respect mutuel, la décision de s'intéresser et de s'ouvrir à l'autre communauté culturelle de notre pays. Merci au Roi de nous avoir rappelé l'élémentaire bon sens et de nous rappeler nos responsabilités de citoyens belges. L'amour d'une patrie, ce n'est pas nécessairement lié à un attachement absolu et borné à la monarchie: c'est une attitude juste et légitime de reconnaissance, de gratitude pour un patrimoine reçu gratuitement. Racine de patrie = pater
très bonne année pacifique et constructive à tous les lecteurs!

Écrit par : Véronique van Roie | 28/12/2007

Les commentaires sont fermés.