Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/10/2007

Bart le brunâtre

Voilà que Bart le brunâtre s'est à nouveau fait remarquer, et dévoilé son fonds, plutôt fonds de veau que de volaille, plutôt roux brun que roux blanc.

La morve lui coule encore du nez, il salive, lui l'historien, lorsqu'il peut "croquer" la démocratie.

La photo parue dans llb de ce jour, montrant le maire d'Antwerpen remettant un cadeau, en 1940, au patron de la Militärverwaltung, me fait mal...Il est vrai que l'on enfonce le clou pour ce qui concerne la famille De Wever, mais il me semble reconnaître le nom dudit maire....

Nous, francophones de Flandre, avons également payé de notre personne, à Antwerpen, et autres lieux.

Je veux ici faire mémoire du grand-père de mon épouse,  Albert Van den Bosch, maître imprimeur, résistant arrêté le 12 janvier 1943, dans sa "bonne" Ville d'Antwerpen, exécuté en 1945. Je veux également faire mémoire de son épouse, Blanche Callot, qui, malgré l'arrestation de son époux a, au risque de sa vie, et de ses deux enfants, continué à résister à l'envahisseur, en fournissant, par exemple, le papier nécessaire à la confection du journal de la résistance.

Et Monsieur Bart se permet de cracher, oui oui, cracher sur sur la réalité.

Non Monsieur, Vous ne méritez pas de représenter la Nation, votre maroquain, allez le chercher autre part, mais imaginez donc que cet homme pourrait devoir rendre mémoire de nos aînés! Que n'ira-t'il raconter ? J'en tremble.  

Stop, Meneer Leterme, niet met DIE MENSEN HE !

Je ne suis pas du tout un "supporter" de Monsieur Mainguin, mais sachez qu'il n'y a, à ce niveau, aucun rapport avec ces deux hommes.

Vive la Belgique,

FrdeFl 

 

 

04/10/2007

et pourquoi pas ?

Voici quelques mois, madame Grouwels (cd&v) proposait que le Brabant Wallon devienne bilingue.

 

"quelle idée...." et pourquoi donc ? ne voit-on pas de plus en plus de néerlandophones qui s'y installent, alors, si cela peut sauver l' Unité du pays..

pourquoi donc les habitants francophones, habitant le brabant flamand et les communes à facilités, s'ils refusent de parler le néerlandais, ne vendraient-ils pas leurs biens et ne déménageraient-ils pas vers les communes du brabant wallon...

Vous verriez lrapidement le résultat : à part quelques excités, le boucher, le boulanger et, que dis-je, la commune ne se sentiraient pas bien...€€€€€€€€€€

réfléchissons tout haut, voyons plus loin que le bout de notre nez, et, qui sait, pourquoi pas ???

frdefl